« Le moins que l’on puisse dire c’est que le poète noir ne tire pas à blanc »

Parlons d’une claque musicale que j’ai eu le 13 septembre 2016 à 20h. Je n’ai jamais été une fan inconditionnelle du rap, mais ai toujours su apprécier certains artistes et la force qu’ils donnaient aux mots. Ce 13 septembre, Kery James a encore frappé à la porte de mes oreilles avec « Musique Nègres », une collaboration avec Lino et Youssoupha. Les paroles et références en font un son puissant! Des références historiques de l’histoire des Noirs telles que: Martin Luther King, Malcom X, Chaka Zoulou, Huey P. Newton (Black Panthers), Rosa Parks, Toussaint Louverture, Alexandre Dumas, … Et bien évidemment des cas historiques ou d’actualités de racisme, d’injustice, de discrimination, de crimes contre l’humanité (oui oui petit rappel:l’esclavage) et d’autres sont cités et de nombreuses personnes nommées de Bonaparte à Sarkozy, en passant par Laurent Blanc, Guerlain et tant d’autres. Je vous laisse écouter:

A cela s’ajoute donc le clip dont on doit la réalisation à Leïla Sy, ses qualités artistiques et son talent pour illustrer les mots de Kery James avaient déjà été démontrés dans « Lettre à la République« . Le clip nous offre des références bien choisies d’acteurs fort de l’histoire des Africains et Afrodescendants du monde entier: MLK, Malcom X, Huey P. Newton, les  tirailleurs sénégalais, Rosa Parks, Thomas Sankara ou encore Muhammad Ali et d’autres.

Un régal pour ceux qui savent, de superbes énigmes pour ceux qui veulent savoir et un pied de nez aux ignorants qui ne veulent ni savoir ni comprendre…Je suis d’ailleurs tombée sur un super article de Shah Jamsheed qui décrypte ce clip ainsi que les paroles.

Le temps d’un morceaux soyez conscient ou soyez fier (« Les grosses lèvres les plus célèbres. Je me sens beau, noir, je m’élève »). Ouvrez les oreilles, ouvrez vos yeux, bonne écoute et bonne lecture 😉  

Quand la conscience de soi devient trop forte… 

Tout commença de manière banale… Ma belle cousine nous a annoncé qu’elle organise son anniversaire, avec pour thématique: le cinéma. Je me suis dis trop cool! (🤗🎉) Avec ma tante nous pensions à « dreamgirls », mais ma cousine souhaitait s’accorder avec son copain. Alors du trio, je suis passée à une recherche en solitaire.

Mardi 5 Juillet

Je pensais avoir le temps, puis je suis partie à l’étranger un mois et me revoilà… Sans costume! Je pourrai facilement en trouver. C’est juste trouver le costume d’un personnage présent dans un film après tout. (Comme Halloween sans le côté effrayant) Je pourrai être  Pocahantas, j’ai un costume d’indienne datant d’un spectacle de danse. (Au-delà du détail pratique, je souhaitais aussi un peu de glamour) J’ai donc trouvé un costume de Marylin Monroe… Mais non! Pour cet anniversaire je souhaitais vraiment m’habiller en un personnage auquel je pourrai réellement m’identifier

En gros… Pour cet anniversaire je veux m’habiller en un personnage qui me ressemble et dont l’histoire est glamour, féerique ou celle d’une princesse ( Tiana ne compte pas elle était une grenouille plus de la moitié du dessin animé – et puis en vrai vous ne vous rappeliez même pas de son nom – enfin bref), trouver le personnage (puis le costume) devient alors bien plus compliqué! Hollywood et compagnie comment pouvez vous m’aider à trouver un personnage qui me ressemble avec ces caractéristiques ?! Vous ne le pouvez que trop  peu! 

Je ne dis pas qu’il n’y a pas de femmes noires dans les films, juste que pour le type de personnage que l’on souhaite incarné le temps d’une soirée d’anniversaire et dont la thématique est le cinéma il y en a moins… (en tout cas pour ce que je souhaite incarnée samedi « glamour, féerique ou princière »)

Me voilà donc à trois jours de cet anniversaire, en train de me dire que les seuls personnages auxquels je pense sont dans des séries TV, des seconds/troisièmes rôle (ou pire) avec des histoires assez banales, stéréotypées ou tragiques, ou encore dans des dessins animés (oui j’ai pensé à m’habiller comme la Muse dans Hercule). Ce poste semblera futile pour beaucoup, et bon nombre d’entre vous ne verrons pas le problème, cependant je pense qu’un petit nombre de personnes saisira ma réflexion.

PS: au final je prendrais sûrement la seconde option proposée pour cet événement : s’habiller en tenue de soirée.

Lundi 11 Juillet

Samedi dernier a donc eu lieu cet anniversaire… And guess What ?! Je n’ai pas trouvé de déguisement (à proprement parlé) et je ne voulais pas être en simple robe de soirée. J’ai donc créé mon propre personnage. (je crois) Une « princesse » Yoruba ou peut-être une prêtresse afro descendante de la Nouvelle Orléans de l’époque, ou encore peut-être tout simplement une jeune fille à la recherche de rêve et de magie, de beauté et de glamour émanant d’un personnage qui lui ressemble tout simplement.

Mardi 12 Juillet- 

Je suis contente de ne pas avoir encore publié l’article pour ajouter une petite histoire. Une petite fille métisse de 6 ans est venue à la boutique cet après-midi. Et elle a regardé l’une des photos présentes dans la boutique puis s’est exclamée:

Maman, regarde la fille elle me ressemble! Elle me ressemble maman, elle a les mêmes cheveux que moi!

Voilà, à tout âge se pose la question de l’identification et sous plusieurs formes. La petite fille était si heureuse de voir qu’il y a d’autres jolies filles avec ces cheveux dans une boutique. Et elle était si exitée à l’idée d’avoir ses produits. Si l’on voyait plus souvent ce type d’image pour faire sourire les petites filles, les adolescentes et les adultes. Juste pour nous rappeler qu’il n’y a rien de mauvais ou moche, que si l’on est différente de ce que l’on voit le plus souvent on en est pas moins jolies.

Robe de la marque Rahre par Wendy A.  -et- Foulard par Indira de Paris

Robe de la marque Rahre par Wendy A. -et- Foulard par Indira de Paris

Le mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité – 2015

L’association dont je fais partis organise avec d’autres associations une conférence sur l’esclavage à l’occasion du mois des mémoires de l’esclavage et des combats pour l’égalité. J’ai donc eu à écrire un petit texte pour expliquer notre implication. Fortement imprégné de ma pensée et de ce que j’espère être une idée partagée, je vous en livre un passage:

Beaucoup d’ultramarins savent que leurs ancêtres ont eu une place dans l’histoire de l’esclavage et il y a un véritable devoir de mémoire qui doit en sortir. Cette manifestation nous permet d’inscrire ce devoir dans l’esprit de notre association et on l’espère de l’inspirer chez nos membres et d’autres ultramarins. En plus de ce devoir de mémoire, nous avons un devoir d’information et de partage du savoir, tant pour les ultramarins, afin qu’ils aient une connaissance de leur histoire et héritage, que pour le reste de l’humanité. La colonisation, la traite négrière, l’esclavage sont des parts importantes de notre histoire à tous en tant que citoyen du monde. Nous devons tous connaître cette histoire, apprendre de ce crime contre l’humanité, prendre conscience et bâtir un futur où l’esclavage et la traite d’esclave sont interdits quelle qu’en soit la forme, et n’aient plus leur place. Il est essentiel qu’aucun homme, aucune femme et aucun enfant ne soient plus jamais tenus en esclavage ni en servitude. C’est notre devoir en tant qu’association, notre devoir d’ultramarin, notre devoir de citoyen français et notre devoir en tant qu’Homme.

 

150510

My Afro’Month – April (5 month later lol)

Je m’y prend un peu tard mais c’est un mois qu’il me tenait à coeur de raconter… En Avril j’ai donc vécu un mois sous le signe de l’Afrique et particulièrement de la mode et nourriture Africaine ! De bonnes adresses sont là !

– Tresses – 

Tout à commencer chez le coiffeur… Je suis depuis un moment une jeune femme charmante sur Facebook, vous la connaissez surement: Ritha plus connu sous le nom de Nos Tifs Défrisés! Cette dame m’a réconcilié avec le Make Up et mes cheveux ! (Le Make Up car je n’osais pas le fond de teint de peur de ressembler à Mme Yade et mes cheveux car je n’en prenais tout simplement pas soin). En voyant l’une de ses photos j’ai juste « kiffé » ! Des Twist magnifiques et légères ce fut décidé : j’allais me coiffer chez sa coiffeuse, Philo.

Par habitude ma sœur me coiffait mais j’ai donc fait un écart pour allé dans un salon à porte de Clignancourt. J’ai toujours eu peur de ces salons car souvent on te coiffe à la chaîne et surtout les tresses sont une plaie pour les coiffeuses. Et bien ma foi, j’ai été bien reçue et en 4h ma tête était fini. Si je dois faire une critique se serait le fait qu’à la fin j’ai eu quelques cheveux en moins sur la tempe droite car la mèche était sur un brin de cheveux beaucoup trop fin. Sinon, ce fut rapide, elles étaient sympathique et marrante. J’y suis d’ailleurs retournée (Aout). La même coiffeuse (il faut impérativement que je me rappelle de son prénom L ) m’a refait mes twists un peu plus grosses cette fois et j’ai expliqué ma mésaventure de la première fois. Elle a été compréhensive, a pris plus épais sur les cotes et mes mèches étaient à nouveau sublimes, et je n’ai pas perdue de mèches (ou de cheveux). HAPPY !

1ere fois chez Philo

1ere fois chez Philo

Deuxieme fois chez Philo avec la meme coiffeuse

Deuxieme fois chez Philo avec la meme coiffeuse

– AFRICA 2.0 : L’Afrique passe à la vitesse supérieure –

L’association de Sciences Po pour l’Afrique (ASPA) et sa presidente Grace nous proposait du 16 au 18 avril de découvrir l’Afrique 2.0. A cause de mes cours je n’ai hélas pas pu profiter de toute la programmation 😦 , Mais j’ai pu participer à deux trois choses qui ne m’ont pas déçue !

Black Spoon – Le food truck proposant de la gastronomie africaine – au cœur de Saint Germains des Prés… Je n’allais pas rater cela ! Alors des Pastels à tomber par terre, un Yassa de poulet succulent et même si c’était par gourmandise je n’allais pas me priver d’Aloko ! Bref, si vous croisez un jour le food truck Black Spoon… Arrêtez-vous !

Atelier Kinanoé Bijoux. Sans doute mon coup de cœur ! J’ai juste adoré ses bijoux et j’ai trouvé super qu’elle propose aussi d’apprendre à réaliser ses propres bijoux avec du wax – célèbre tissu africain aux imprimés qui vous enjaille (définition personnelle lol). Donc bon en quelques mots si tu fais un atelier Kinanoé tu as le droit de choisir ton tissu et ta boucle d’oreille ou ton bracelet ou autre, tu as les conseils et le savoir faire et tu finis avec un bijou top (et tu te la pètes à chaque fois que quelqu’un te dit « j’adore » avec un « je l’ai fait moi-même » ahahaahah). Ensuite, si tu passes devant un stand Kinanoé… Arrête-toi ! Pleins de couleurs, de formes et de motifs originaux et mêmes des petites choses simples pour les discrètes. Mais bon moi personnellement se sont les couleurs et les formes que j’ai aimé surtout les boucles d’oreilles. Puis les accessoires cheveux… Je vais bientôt faire mes commandes pour l’hiver !

Nos petites créations durant l'atelier

Nos petites créations durant l’atelier

Défilé de clôture ! La première fois d’ailleurs que je défilais et c’était top de porter des tenues que j’aurais pas pensé pouvoir porter un jour ! Alors j’ai découvert plusieurs stylistes et porté les tenues:

Mon coup de cœur va pour le pantalon wax jaune et vert by Hawa création que j’ai eu la chance de porter, mais il y a eu d’autres de ses créations qui m’ont fait fondre. Mon moment en or fut la chance de pouvoir porter une fois dans ma vie une robe « traditionnelle » africaine Kimya (chose rare en tant qu’antillaise) par Olivia O.

Hawa Creation - Coup de Coeur

Hawa Creation – Coup de Coeur

My Big Thank pour Olivia O

My Big Thank pour Olivia O

– La vente privée des pagneuses – 

La célèbre boutique Nanawax qui nous fait rêver depuis le Benin avec ses créations chic, sexy et moderne mettant le Wax et la femme en valeur venait nous rendre visite sur Paris ! (19 avril) J’attendais cet événement avec impatience ! Mon objectif une jupe longue et une autre mi-longue. Hélas je fus  déçue par cette vente privée.

Indépendamment de leur volonté, le propriétaire des lieux de la vente prive n’était pas présent pour leur ouvrir l’espace, la vente a donc commencé dans une allée et les vendeuses avaient du mal à gérer les clientes. Tout était un peu partout et on avait du mal à s’y retrouver. Toutes ces super créations qui nous faisaient rêver sur facebook et IG avaient piètre allure à même le sol. L’équipe Nanawax à cependant su rebondir une fois les portes ouvertes et elles se sont rapidement installées. Mais l’esprit échauffé et pressé des pagneuses n’aidait pas tant que ca et j’ai toujours eu du mal a m’y retrouvé.

Finalement on m’a annoncé que la robe que je convoitais tant n’était pas en vente (j’ai découvert qu’elle l’a été au Canada… dommage). Ne voulant pas repartir bredouille je me suis offert un bustier rose et bleu (couleurs magnifique) et j’ai gagne un fourre-tout wax dont je ne me sépare plus ! Je l’adore ! Merci Nanawax, j’espère que la prochaine vente privée se passera au mieux pour tout le monde ! Can’t wait.

J. 5 months after totally Outside 😦 Mais j’ai toujours l’ambiance de la soirée d’ouverture de l’Aspa en tête !!!!!!!