Une banlieusarde en voyage.

Cet article est un « must read » car il décrit bien ce que peuvent ressentir certains jeunes partant en échange, stage ou autre à l’étranger. Entre être français ou être « français » car d’origine autre, la perception des autres ou de nos compatriotes, le respect des uns et l’ignorance des autres.

Cet article raconte une réalité et c’est mon article de la journée !

« Le moins que l’on puisse dire c’est que le poète noir ne tire pas à blanc »

Parlons d’une claque musicale que j’ai eu le 13 septembre 2016 à 20h. Je n’ai jamais été une fan inconditionnelle du rap, mais ai toujours su apprécier certains artistes et la force qu’ils donnaient aux mots. Ce 13 septembre, Kery James a encore frappé à la porte de mes oreilles avec « Musique Nègres », une collaboration avec Lino et Youssoupha. Les paroles et références en font un son puissant! Des références historiques de l’histoire des Noirs telles que: Martin Luther King, Malcom X, Chaka Zoulou, Huey P. Newton (Black Panthers), Rosa Parks, Toussaint Louverture, Alexandre Dumas, … Et bien évidemment des cas historiques ou d’actualités de racisme, d’injustice, de discrimination, de crimes contre l’humanité (oui oui petit rappel:l’esclavage) et d’autres sont cités et de nombreuses personnes nommées de Bonaparte à Sarkozy, en passant par Laurent Blanc, Guerlain et tant d’autres. Je vous laisse écouter:

A cela s’ajoute donc le clip dont on doit la réalisation à Leïla Sy, ses qualités artistiques et son talent pour illustrer les mots de Kery James avaient déjà été démontrés dans « Lettre à la République« . Le clip nous offre des références bien choisies d’acteurs fort de l’histoire des Africains et Afrodescendants du monde entier: MLK, Malcom X, Huey P. Newton, les  tirailleurs sénégalais, Rosa Parks, Thomas Sankara ou encore Muhammad Ali et d’autres.

Un régal pour ceux qui savent, de superbes énigmes pour ceux qui veulent savoir et un pied de nez aux ignorants qui ne veulent ni savoir ni comprendre…Je suis d’ailleurs tombée sur un super article de Shah Jamsheed qui décrypte ce clip ainsi que les paroles.

Le temps d’un morceaux soyez conscient ou soyez fier (« Les grosses lèvres les plus célèbres. Je me sens beau, noir, je m’élève »). Ouvrez les oreilles, ouvrez vos yeux, bonne écoute et bonne lecture 😉  

This article made my day #2

Super Bowl 50 - Carolina Panthers v Denver Broncos

SANTA CLARA, CA – FEBRUARY 07: Beyonce performs during the Pepsi Super Bowl 50 Halftime Show at Levi’s Stadium on February 7, 2016 in Santa Clara, California. Harry How/Getty Images/AFP

Suite à la sortie du clip « Formation » et à sa performance lors du Super bowl, Beyoncé a inspiré une large gamme de réaction… Elle était tantôt contre les forces de polices, tantôt une honte pour les Black Panthers ET Michael Jackson (rien que cela). Bon si on a plus le droit de faire des hommages c’est bien dommage et elle n’a manqué de respect à aucunes de ces deux institutions et leur héritage. Et pour les paroles faites concernant les forces de l’ordre… Cela fait un moment que plusieurs personnes protestent contre les abus qui sont fait, ils ne vont pas s’offusquer à chaque fois à présent. L’autorité policière n’est pas remise en cause se sont certaines de leurs actions qui le sont.

Beyoncé Has Always Been Political — You Just Didn’t Notice

Anyway, ce fut un article bien sympa à lire sur l’engagement (ou non pour certain) de Beyoncé auprès de sa communauté.

Et puis finalement je pense que le sketch de Saturday night live a saisi une grosse partie du problème… Enjoy it !

The day Beyoncé turned black

giphy

Enfin bref, l’article du jour 😀

This article made my day #1

 

Voici les articles qui ont éclairé ma longue journée de cours et de lectures :

Si les Noirs parlaient comme les Blancs…, le hashtag qui retourne les clichés

#SiLesNoirsParlaientCommeLesBlancs : « C’est tes vrais cheveux ? »

Capture d’écran 2016-02-18 à 14.23.54

Car on a tous fait les frais du manque de connaissances ou de la naiveté d’individus du groupe majoritaire, cela fait du bien de lire ces petits tweets qui inverse la situation !

  • Et non je ne danserai pas à chaque foi qu’il y aura du Franky Vincent,
  • Non je n’aurai pas à t’expliquer quoi que se soit à propos de mes cheveux si tu les vois comme quelque choses d’étrange ou d’incompréhensible (je ne te demande pas à toucher tes cheveux)
  • Peu importe les degrés de mélanine que j’ai par rapport à mes soeurs, oui se sont mes soeurs « pour de vrai »
  • Vous bronzé et pourquoi pas nous ?

 

Tant de choses qu’on ne devrait pas expliquer et qu’on ne vous demande pas de nous expliquer… Cela arrive mais trop peu souvent, donc je rêve du jour où il n’y aura qu’un intérêt sincère derrières ces questions et qui ne soit pas alimenté par des préjugés et stéréotypes racistes.

Enfin bref, les articles du jour 😀

Capture d’écran 2016-02-18 à 14.23.33

La viralité de l’information, un danger ? par Joanne « JoBlogDoncJeSuis »

Voici l’article d’une jeune fille prénommé Joanne et qui fait tellement sens sur certains point selon moi ! Je voulais garder une trace de cet article car c’est aussi sympa d’avoir la même pensée que quelqu’un d’autre quelque part dans la cacophonie actuelle.

Je suis Charlie – 7 Janvier 2015

Je n’ai pas non plus changé ma photo de profil et je pense quelque part que c’était pour les mêmes raisons. Mais aussi parce que je me sens parfois de moins en moins légitime à partir dans ces publications massives à moins qu’elles me touchent réellement. J’ai tout de même salué la mobilisations des dessinateurs et journalistes du monde entier qui ont fait de beaux hommages.

#IceBucketChallenge #NonMaisAllo  #BringBackOurGirls #JeSuisCharlie. 
 b8ab7-55
 
 
Vous avez tous vu ces hashtags ces derniers mois, si non, alors vous ne deviez pas vivre sur Terre ou du moins sur la e-planète. 
Aujourd’hui, et je pense que c’est une chance que nous avons, l’information circule à la vitesse lumière. J’étais au bureau et en live je suivait l’évolution de la situation post-fusillade au sein des locaux de Charlie Hebdo. Il y a quelques semaines, d’Abidjan je suivait l’évolution politique au Burkina Faso. Sur mon écran d’ Iphone, j’ai le monde au bout des doigts. Twitter, Facebook, RFI, Jeune Afrique, je suis une gourmande qui se dope à l’information. ( GOD BLESS TWITTER). 
Je fait partie de cette génération Y / C qui est née et qui évolue dans un monde hyper connecté.
Oui mais…
1 : Cette information qui devient très vite virale, n’est souvent pas vérifiée avant. Des erreurs circulent donc facilement et certaines personnes les relaient sans jamais les vérifier. Il est donc clair que nous devons rester vigilants.
2 : Tout le monde devient expert en la matière et se permet de livrer une analyse psychologico-politico-sociologico-économico-religieuse de l’actualité.
3 : L’information devient une mode, une tendance à suivre et c’est sur ce point que je souhaite m’attarder. 
Aujourd’hui un acte de violence à condamner sévèrement s’est tenu dans le 11ème arrondissement de Paris au sein des locaux de Charlie Hebdo. Je ne vous apprends surement rien. Dans les quelques heures qui ont suivit, une cinquantaine de mes amis changeaient leurs photos de profil pour cette là : 
b8da2-10896870_10204950078619143_7887466916223853242_n
Puis au bureau, un de mes collègues me demande : « mais pourquoi tu n’as pas changé ta photo de profil sur Facebook ? »
Non je n’ai pas changé ma photo de profil. Oui je suis touchée, je pense aux familles qui ont perdu un proche et je condamne cet acte. Mais non, je ne ressent pas le besoin de l’afficher en changeant ma photo de profil. Je comprends et accepte que certains le fasse. C’est leur choix.
Accepter donc que je ne le fasse pas. 
Ça me rappelle la vague du #BringBackOurGirls. 
Certes ces actions permettent d’informer, et de sensibiliser les gens, mais trop de personnes le font pour se donner un genre. « J’ai changé ma photo parce que je suis touchée, parce que j’ai une conscience, parce que je suis engagée et je veux changer le monde ». 2 semaines après, plus de nouvelles. 
Combien continuent de se tenir au courant du sort des 200 filles qui ont disparu au Nigéria ? 
Une fois que les médias décident que l’information est périmée, tout le monde se désintéresse de cette dernière.
Le danger est celui de la pensée unique. Des média, décident de ce qui est « important » ce qui est à mettre en avant, ce qui doit choquer, ce qui doit attendrir, ce qui doit être drole,   ce qui doit être à la une pendant toute la journée, et nous suivons. Dès qu’ils en auront marre et qu’ils se lasseront, ils nous feront manger autre chose.
La Syrie était à la une de tous les JT pendant des mois, aujourd’hui, que savez-vous de la situation dans ce pays ? 
Il y a quelques mois encore EBOLA était LE sujet a aborder. Quel est l’avancée de la situation ? 

Alors Oui la liberté d’expression est à défendre. Oui il est inadmissible que des journalistes soient tuer parce qu’ils ont fait leur travail. Mais aujourd’hui encore dans certains pays que je ne citerais pas, chaque semaine, des journalistes perdent la vie parce qu’ils ont été un peu trop curieux. Chaque année des journalistes sont tués parce qu’ils ont osé critiquer, rechercher une information ou dénoncer. Je pense à Norbert Zongo au Burkina Faso, un journaliste mort de manière étrange.

Ironie du sort ? Je recommençais ce matin : Trop de Soleil tue l’amour de Mongo Beti. Cet ouvrage critique la situation dans certains pays africains où la liberté de la presse n’est encore pas une chose acquise. 4978a-mongobetitropdesoleiltue

Alors oui condamnons parce que c’est odieux, pas parce que c’est à la une du JT. Crititiquons, mais pas seulement parce que le voisin ou l’ami Facebook l’a fait. Oui, pensons à ces journalistes de Charlie Hebdo. Mais pensons aussi à toutes ces personnes à qui on ôte la vie tout simplement parce qu’ils font leur travail.

Ne soyons pas des moutons à la poursuite du dernier buzz.

8beb7-affiche-de-la-journee-mondiale-de-la-liberte

bb078-images

#BisousSurvosFossettes

Je pense néanmoins que cet événement est tragique. Cet événement blessera à jamais des familles et des proches, cet événement est un coup porté au journalisme et à l’humour satirique français, mais il s’agit aussi d’un autre coup porté à la solidarité et à l’union qu’il devrait y avoir en France, un coup porté à l’Islam et aux musulmans de France. Car je ne pense pas que le message de Dieu soit celui qui a été passé aujourd’hui…

Merci Joanne 😉 et bisous sur tes si jolies fossettes 😀