L’histoire de l’ultime stage #2

Parlons racisme en entreprise ? Oula, je vois déjà les personnes mal à l’aise, celles qui regardent ailleurs, celles qui transpirent ou s’agitent sur leur siège, mais je sens aussi celles qui pensent qu’une personne racisé-e rapporte toujours tout à cela ou encore les fakes Color blinds qui en fait ferment juste les yeux…

Synopsis: C’est l’histoire d’une gentille collègue, avec un visage d’ange et du caractère, un style classique et soignée, et pour qui apparemment les « blagues racistes » sont tordantes…

La Blague raciste S01E01

Après quelques jours sur mon nouveau stage…  (Dialogue)

  • « Quelqu’un aurait un chargeur? (La Doyenne)
  • « J’en ai un si tu veux » (L’Autre Stagiaire)
  • « Merci Stagiaire Too » (La Doyenne)
  • « Oh mais il est rose, tu l’as acheté où? » (La Gentille Collègue)
  • « Je l’ai rapporté de Chine » (L’Autre Stagiaire)
  • « Alala ces Chinois… » (La Gentille Collègue) « Mince, je ne pourrai plus faire de blagues racistes… » *Petits rires*
  • *Silence*

IT8d252aTz13G

Quel dommage d’avoir perturbé ces bonnes petites habitudes! Morale de l’histoire: Règle #1 pour gérer la « diversité » en équipe, ne plus faire de blague raciste et signifier bien fort que cela ne sera plus possible dorénavant (après tout il y a une petite black dans l’équipe).

 La Blague raciste S01E02

(Ahah, oui il y a eu un second épisode sinon ça ne serait pas marrant!)

Heure du déjeuner, ascenseur bondé, parmi toutes ces personnes:  La Gentille Collègue, Ma Responsable, Posh* et L’Autre Stagiaire. Bien qu’à côté d’elles, les trois premières font des messes basses autour de La Gentille Collègue et éclatent de petits rires « discrets ». L’Autre Stagiaire se met à rigoler doucement elle aussi, ce à quoi La Gentille Collègue répond:

  • « Ahahah Stagiaire Too, tu rigoles toujours à mes petites blagues racistes »

I was like, « really, again?! » :
gyltTPvict94c

C’est de l’humour après tout…

On a surement tous utilisé un stereotype pour faire de l’humour (bien que ce ne soit pas quelque chose d’excusable). Ce type d’humour est souvent réalisé au sein d’un groupe d’individus ayant les mêmes codes ou le même background. La « blague » est alors comprise par le groupe, offensant les individus visés mais absents, ou parfois acceptées par ces personnes car cette « vanne » répond à des codes admises par le groupe. Bref…

Cependant dans ma situation:

  • Faire de mon arrivée la raison pour laquelle tu ne peux plus faire de « blagues racistes » n’est pas respectueux ou ou un geste sympathique, c’est pathétique (et offensant).
  • Faire des « blagues (racistes) » de manière à ce que je ne les entende pas pour préciser qu’elles étaient racistes ensuite, n’est ni discret ni respectueux c’est juste ridicule (et toujours offensant).
  • T’exclamer que tu fais des « blagues racistes » ce n’est pas cool ! (Tristement je dois le préciser)
  • Mettre « blagues » devant « racistes » ne retire pas le fait que le discours tenu soit « raciste ».
  • FYI, une « blague raciste » n’est que l’expression d’un racisme ordinaire et décomplexé.

Sur ce, j’aurai du me douter de cela lorsqu’à mon arrivée Posh m’a dit que j’étais la seconde « caution exotique » du pôle international (la première étant notre jolie collègue blonde Franco-Néo-Zélandaise).

Bref, 0/0 pour la compétence « savoir travailler dans un milieu multiculturel« .

*Posh désigne une personne très classe ou sophistiquée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s